Historique

Le RQIIAC...

Historique, le RQIIAC de 1988 a 2010

L’idée de créer un réseau de liaison entre les OC a vu le jour à Victoriaville au moment du colloque Fais-moi signe de changement organisé par la corporation de développement communautaire des Bois-Francs en octobre 1986.

À ce moment-là, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Thérèse Lavoie-Roux, attend le rapport du Dr Jacques Brunet sur le réseau des CLSC que le Parti Québécois avait résolu de compléter juste avant de perdre le pouvoir en 1985, de même que le rapport de la Commission d’enquête sur les services de santé et les services sociaux présidée par Jean Rochon, elle aussi créée par le gouvernement du PQ en juin 1985. Flottent alors dans l’air des CLSC l’idée de mettre un peu d’ordre dans ces établissements non conventionnels, mais aussi la volonté de mettre de l’avant l’approche communautaire comme alternative moins dispendieuse à la croissance exponentielle des besoins en santé. Dans les corridors du colloque, les mieux informés faisaient état que le rapport mettrait de l’avant une réduction de l’organisation communautaire strictement à la mise en œuvre de programmes de santé excluant les actions sur les déterminants socioéconomiques. Convoquée sur place de bouche à oreille, se tient une rencontre d’OC pour organiser la résistance.

Pour ce faire, les OC devaient se donner les moyens de se parler, ne pas attendre chacun dans son établissement la suite des événements. Un comité ad hoc a donc été constitué pour une rencontre en organisation communautaire CLSC : Gilles Beauchamp et Robert Potvin du CLSC Hochelaga-Maisonneuve, Pierre Paré du CLSC Basse-Ville, Sylvie Dubord du CLSC Chicoutimi-Nord et Pierre Côté du CLSC Matane deviennent le comité ad hoc pour mettre en œuvre ce mandat.

L’acte de naissance de ce qui deviendra le RQIIAC présente déjà les traits distinctifs d’une communauté de pratiques relativement originale :

  • une organisation basée sur l’engagement militant : dans le premier Tiens-toé! (10 février 1987), on note qu’y’a eu personne de «libéré» pour le faire, et on n’a pas trouvé encore de «mécène» (IAC 1987, 1 : 1);

  • une liaison organique avec les milieux universitaires : on songe à passer par le Regroupement des unités de formation en travail social (RUFUTS), mais déjà le second (et dernier) Tiens-toé! place en page titre une entrevue de Gilles Beauchamp avec Louis Favreau, nouveau professeur à l’Université du Québec à Hull;

  • une base régionalisée : dès mai 1987 il y avait déjà eu des rencontres d’OC en Abitibi et en Outaouais, une autre se préparait à Québec, et c’est sur la base des régions qu’on évalue le recrutement des abonnés au bulletin de liaison;

  • une volonté de rejoindre tout le monde : parlant de la rencontre qu’il préparait, le comité ad hoc note que l’objectif est simple : s’il y a environ 350 personnes travaillant en organisation et travail communautaire dans les CLSC du Québec, nous désirons qu’elles y soient toutes!! (IAC, 1987, 1 : 1);

  • une organisation essentiellement vouée au partage des savoirs et savoir-faire en organisation communautaire : le premier numéro de Tiens-toé! présente le résumé d’une recherche réalisée par la Fédération des CLSC du Québec (FCLSCQ) sur l’action communautaire en CLSC; le second annonce l’ouvrage de Maurice Roy Les CLSC qui vient de paraître aux Éditions Albert-Saint-Martin, liste une vingtaine de documents relatifs à l’organisation communautaire, propose deux comptes-rendus critiques de parutions récentes, une réflexion sur une pratique en CLSC inspirée de l’approche écologique… Bref, l’organisation communautaire en pratiques.

Historique RQIIAC

Le Bulletin de liaison # 78 - Les 20 ans du RQIIAC est disponible aux membres dans la section documents.

Le comité ad hoc est rapidement devenu un comité de liaison où sont représentées les régions du Québec. Dès l’automne 1987, le bulletin de liaison, devenu Inter-Action, compte deux cents abonnés. On y trouve une dizaine de références à des documents traitant d’enjeux pour l’organisation communautaire, deux analyses du Rapport Brunet, deux textes sur le communautaire, un compte-rendu d’initiative locale en organisation communautaire, le lancement de l’enquête qui allait servir de base au premier colloque des OC et les premières annonces du colloque.

Le RQIIAC a souligné en juin 2008, 20 ans d’histoire! Pour marqué le coup, une édition spéciale du bulletin Interaction communautaire a été produite (Numéro spécial été 2008 – # 78): «Les 20 ans du RQIIAC: Une communauté de pratiques qui fait HISTOIRE»

La section «Le RQIIAC: 20 ans en un coup d’oeil» en trace les grandes lignes chonologiques:

1987
Inquiets des positions mises de l’avant par le rapport Brunet, les OC forment un comité de liaison afin de préparer une rencontre des OC. Le comité publie deux numéros du bulletin de liaison Tiens-toé qui devient dès l’automne Inter-action et organise une recherche sur l’identité et la marge d’autonomie des OC.
1988
Le premier colloque à l’Université Laval, Quel vent vous (a)mène? , donne naissance au RQIIAC et Gilles Beauchamp en devient le premier président.
1989
Les actes du colloque sont publiés par le Centre de recherche sur les services communautaires et le RQIIAC devient l’éditeur de la recherche menée par Yves Hurtubise, Gilles Beauchamp, Louis Favreau et Danielle Fournier.
1990
2e colloque à l’Université de Montréal sous le thème L’avenir est au communautaire. Raymond Cadrin devient le deuxième président du RQIIAC. Interaction devient Inter-action communautaire. La Fédération des CLSC invite le RQIIAC à un groupe de travail sur l’action communautaire. Linda Vallée et Sylvie Tremblay y représentent le RQIIAC.
1991
Le groupe de travail présidé par Michèle Vigeoz, dg du CLSC St-Léonard, remet son rapport en avril. Le document est adopté en assemblée générale par la FCLSCQ et fait l’objet de deux colloques à l’automne où le RQIIAC est invité comme partenaire. L’action communautaire est une dimension constitutive des CLSC.
1992
La nouvelle Loi sur la santé et les services sociaux (Loi 120) définit la mission des CLSC sans mentionner l’action communautaire et donne une première définition juridique des groupes communautaires. La Politique de la santé et du bien-être reconnaît comme stratégie l’action sur les conditions de vie et avec les groupes vulnérables. Le RQIIAC tient son troisième congrès à l’Université du Québec à Hull : Des acquis, des défis. Linda Vallée devient la troisième présidente du RQIIAC.
1993
L’alliance de la FCLSCQ et du RQIIAC se poursuit dans la production d’un guide d’intervention sur l’organisation communautaire.
1994
Publication en février des travaux du comité : Pratiques d’action communautaire en CLSC, Document de réflexion. 4e colloque à l’Université de Sherbrooke : Au cœur des changements sociaux : les communautés et leurs pouvoirs.
1995
L’année du déficit zéro et du virage ambulatoire : le RQIIAC déplore que les CLSC n’affirment pas l’importance de l’action communautaire dans la définition de la première ligne. Même si la Fédé réaffirme l’importance que la population ait de la prise sur les CLSC, le cadre de référence sur l’action communautaire ne semble plus avoir la même importance… Le RQIIAC se donne un site web.
1996
Au-delà de la tourmente, de nouvelles alliances à bâtir! Le thème du 5e colloque au Saguenay manifeste l’inquiétude. Les fusions de CLSC avec des CHSLD occupent une large place dans les discussions du conseil d’administration du RQIIAC. Pierre Legros devient le quatrième président du RQIIAC.
1997
Le RQIIAC adopte une Déclaration de principe concernant la pauvreté et souhaite que les CLSC s’engagent activement dans la lutte à la pauvreté. Le président Pierre Legros participe à la Convention de Carcassonne sur le développement des territoires.
1998
Le RQIIAC a 10 ans! Le colloque de Trois-Rivières, 6e événement biennal, est célébré sous le titre Vision globale, visée locale. Le président Pierre Legros invite les membres à investir les lieux de pouvoir. La Fédération des CLSC se saborde au profit de l’Association des CLSC et CHSLD du Québec peu intéressée à un partenariat avec le RQIIAC. Le RQIIAC adhère à la Coalition pour un projet de loi sur l’élimination de la pauvreté.
1999
Gilles Beauchamp soulève le débat d’élargir les rangs du RQIIAC pour accueillir les nouveaux intervenants communautaires. Inter-action communautaire publie son 50e numéro. Le RQIIAC prépare son 7e colloque qui sera un événement international et crée pour l’occasion une nouvelle association, CIAC 2000.
2000
Le Colloque international sur l’action communautaire des années 2000 réunit en juin sur le campus Loyola de l’Université Concordia les OC, mais aussi des collègues de tous les coins du monde. Sylvain Larouche devient le cinquième président du RQIIAC et lance l’opération de confection d’un cadre de référence de l’organisation communautaire en CLSC.
2001
La première Semaine nationale de l’action communautaire en CLSC… qui deviendra la SNOC en 2002. Journée d’échange à Québec sur la lutte à la pauvreté et débats au conseil d’administration sur les mille et une versions du cadre de référence.
2002
8e colloque à Rouyn-Noranda : Valeurs, pratiques et changement social. Adoption du Cadre de référence de l’organisation communautaire en CLSC lors de l’assemblée générale. René Lachapelle devient le 6e président du RQIIAC.
2003
Le cadre de référence est édité par les Presses de l’Université Laval et lancé à l’occasion de la SNOC. Le RQIIAC participe activement à la démarche de la Coalition qui aboutit à l’adoption de la Loi 112 visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Journée d’échange sur Ce mal qui vient d’en-haut à Montréal. Le RQIIAC a quinze ans.
2004
Les CLSC sont fusionnés dans les CSSS. Le 9e colloque se tient à Salaberry-de-Valleyfield sous le thème Pour renouveler la démocratie… place aux citoyens! Au moment où les territoires de CLSC ne sont plus la référence des établissements, que sera l’organisation communautaire? La Loi 83 confirme la réforme des structures pendant que les OC se demandent ce que sera leur contexte d’intervention.
2005
Journée d’échange organisée conjointement par l’Abitibi-Témiscamingue et l’Outaouais sur l’éthique en organisation communautaire. Le RQIIAC participe à Dakar à la 3e Rencontre internationale sur la globalisation de la solidarité et jette les bases d’une coopération avec les associations de santé communautaire du Mali.
2006
Le 10e colloque à Rivière-du-Loup devient un événement pour faire le point au moment où la réforme commence à brasser : Garder le cap malgré les vents contraires. Les OC ne baissent pas les bras. Jacques Laverdière devient le septième président du RQIIAC.
2007
Le RQIIAC mise sur la relève et des comités ajoutent à sa capacité d’action. Yanik Tourigny prend la relève comme webmestre, Annick Métivier succède à Jacques Fournier à la direction d’Inter-action communautaire. Un comité international assure la mise en œuvre d’un protocole de partenariat avec la Fédération des associations de santé communautaire du Mali, un comité de santé publique supervise une recherche sur les programmes et les pratiques d’OC, un comité des communications s’occupe de réviser les moyens de diffusion et un comité du 20e prépare la célébration de cet anniversaire.
2008
Les CSSS sont en pleine installation. De retour à Québec là ou le RQIIAC est né, nous nous tournons vers le futur avec le 11e colloque biennal tenu sous le thème: « Organisation cummunautaire en CSSS: Construire les pratiques d’avenir».
2010
12e colloque biennal en Outaouais: «Nos racines: la participation citoyenne».

Parution du cadre de référence en organisation communautaire, mis à jour: «Pratiques d’organisation communautaire en CSSS, Cade de référence du RQIIAC».

À surveiller: Juin 2010
Journée d’échange annuelle du RQIIAC, région des Laurentides.

Zone membre
DEVENEZ MEMBRE

Pour s'abonner au bulletin Interaction communautaire et pour avoir accès à une panoplie d'autres documents.

INSCRIVEZ-VOUS...

au groupe Google du RQIIAC

Aucune obligation pour rejoindre cette liste dont l'objet est l'organisation communautaire.

Abonnez vous en écrivant à rqiiac+subscribe@googlegroups.com

Accédez au groupe Google du RQIIAC