QU’EST-CE QUE LE RQIIAC ?

Depuis 1988, le Regroupement québécois des intervenantes et intervenants en action communautaire en CISSS et CIUSSS (RQIIAC) réunit sur une base volontaire les praticiens de l’organisation communautaire des établissements de santé et de services sociaux de toutes les régions du Québec.

Le Regroupement a permis de baliser, de donner un sens commun, une définition collective à la pratique de l’organisation communautaire dans le réseau de la santé et des services sociaux.

Fonctionnant sans permanence, le cœur du RQIIAC bât au rythme de l’implication et de l’engagement de ses membres. Il est dirigé par un conseil d’administration composé de délégués représentant toutes les régions du Québec et d’un comité exécutif de cinq personnes. Il agit notamment par le biais de comités de travail impliquant tantôt des administrateurs tantôt d’autres membres volontaires.

Les nombreux liens du RQIIAC avec le milieu universitaire, les organismes communautaires et les agents de développement divers qui travaillent sur les mêmes territoires favorisent l’enrichissement de la communauté de pratique. Le RQIIAC a développé plusieurs outils pour permettre aux OC d’échanger, de partager leur expertise et de suivre l’évolution de cette pratique aux enjeux complexes en mouvement constant.

Historique

L’idée de créer un réseau de liaison entre les OC a vu le jour à Victoriaville au moment du colloque Fais-moi signe de changement organisé par la corporation de développement communautaire des Bois-Francs en octobre 1986.

C’est pendant cette même année que le gouvernement s’est penché sur la question du réseau des CLSC par le biais de la Commission Castonguay-Neveu et du rapport du conseiller médical de la commission, le Dr Jacques Brunet.

L’idée est alors de mettre un peu d’ordre dans ces établissements non conventionnels, mais aussi de mettre de l’avant l’approche communautaire comme alternative moins dispendieuse à la croissance exponentielle des besoins en santé.

Le rapport tant attendu semble vouloir réduire le rôle de l’organisation communautaire à la stricte mise en œuvre de programmes de santé en excluant les actions sur les déterminants socioéconomiques. C’est à ce moment précis que les OC ont décidé de se réunir pour s’organiser face à ce qui aurait pu être une atteinte à la portée de leur action, mais aussi pour parvenir à s’exprimer d’une seule et même voix.

Un comité ad hoc a donc été constitué en 1987 afin de créer un événement pour regrouper tous les  organisateurs communautaires du Québec. Gilles Beauchamp et Robert Potvin du CLSC Hochelaga-Maisonneuve, Pierre Paré du CLSC Basse-Ville, Sylvie Dubord du CLSC Chicoutimi-Nord et Pierre Côté du CLSC de Matane deviennent le comité ad hoc pour mettre en œuvre ce mandat.

Fondation et dates clés

1988

Un premier colloque à l’Université Laval réunit 350 praticiens de l’organisation communautaire.  

Il donne naissance au RQIIAC et Gilles Beauchamp en devient le premier président.

1994

Un comité conjoint de la Fédération des CLSC et du RQIIAC publie un premier document définissant la pratique d’action communautaire en CLSC.

Ce document de réflexion est présenté lors du 4e colloque tenu à Sherbrooke.

2001

Première semaine nationale de l’organisation communautaire.

2002

L’assemblée générale adopte le premier Cadre de référence de l’organisation communautaire en CLSC. Ce document de base servira à l’élaboration de cadres de pratique dans les différentes régions.

Une nouvelle version du Cadre de référence sera produite en 2010, ajustée à la nouvelle réalité des CSSS.

2016

Publication de la Mise au point sur le développement local et développement des communautés.

2017

Une première planification stratégique en marge des impacts de l’adoption de la Loi 10 donne un nouveau souffle à la communauté de pratique.

Conseil d’administration et comité exécutif

DÉLÉGUÉS RÉGIONAUX (2019-2020)

 

Bas-Saint-Laurent

Dominique Pineault , CISSS Bas-Saint-Laurent

Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Julien Deraîche, CISSS Gaspésie

De la Capitale-Nationale

Audrey Bernard, CIUSSS de Québec

Mauricie-Centre du Québec

Nancy Gauthier, CISSS de la Mauricie

Montréal-Laval

Évelyne Gosselin, CIUSSS du Nord de l’Île de Montréal

Montréal-Laval

Stéphane Vallée, CISSS de Laval

Estrie

Marlène Delisle, CIUSSS de l’Estrie

Outaouais

Poste vacant

Lanaudière

Véronique Robert-De Massy, CISSS de Lanaudière

Côte-Nord

Jean-Pierre Simard, CISSS de la Côte-Nord

Abitibi-Témiscamingue-Nord du Québec

Francine Hervieux, CISSS de L’Abitibi-Témiscamingue

Saguenay-Lac Saint-Jean

Johanie Harvey, CISSS du Saguenay – Lac-Saint-Jean

Chaudière-Appalaches

Charlie-Maud Gingras, CISSS de Chaudière-Appalaches

Montérégie

Poste vacant

Laurentides

Karin Darnajou  , CISSS des Laurentides

MEMBRES DE L’EXÉCUTIF

 

Présidente

Stéphanie Fatou Courcy-Legros
CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal

Vice-présidente

Suzie Cloutier
CIUSSS de la Capitale-Nationale

Vice-président

Jean-François Roos
CIUSSS de l’Estrie

Secrétaire

Poste vacant

Trésorière

Jacinthe Perron
CISSS de Lanaudière

MEMBRES HONORAIRES

 

Nom
Jacques Fournier

Région
Montérégie (CLSC Longueuil-Ouest)

Années de pratique
1980 à 2007 (membre honoraire à titre posthume depuis 2018)

Diplômé en droit, Jacques a rayonné en tant qu’organisateur communautaire de la première génération à une époque où organisation communautaire et militance ne faisait qu’un.  Homme de cœur, militant intègre et écrivain qui savait manier la plume avec brio, il a marqué Interaction Communautaire (le bulletin du Regroupement de 1988 à 2018) en tant que rédacteur en chef de 1988 à 2007 et par ses célèbres chroniques du Lièvre. Sa contribution à notre communauté de pratique aura indéniablement été d’offrir un outil de diffusion de qualité où les intervenants pouvaient décrire et analyser leurs pratiques au profit de leurs collègues.

Nom
Michèle Blais

Région
Laurentides (CLSC Jean-Olivier Chénier)

Années de pratique
1987 à 2017 (membre honoraire depuis 2018)

Tout au long de sa carrière, en plus de laisser sa marque dans de nombreuses réalisations dans le territoire de la MRC de Deux-Montagnes et du sud de la MRC de Mirabel, Michèle s’est démarquée par son engagement pour le développement de la pratique de l’organisation communautaire dans la région des Laurentides.

Son passage au CA  aura été marqué par sa participation à la révision du cadre de référence en 2010 et par sa contribution à l’élaboration du Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS.

Michèle a siégé au CA en 1988 ainsi que de 2004 et 2009, dont 2 ans au CE à titre de secrétaire.

Nom
Jacques Laverdière

Région
Capitale-Nationale (CLSC de la Basse-Ville)

Années de pratique
1976 à 2011 (membre honoraire depuis 2016)

Jacques est intervenu essentiellement dans les quartiers centraux de la ville de Québec. Dans toutes ses réalisations, on trouve l’incarnation des valeurs de l’organisation communautaire. Il a su concilier des logiques parfois en opposition: logique institutionnelle et valeurs communautaires.

Son passage au CA du RQIIAC aura marqué un tournant pour une approche participative et inclusive au sein du CA et du CE. Il a contribué activement aux actions visant à faire reconnaître la juste place de l’OC,  dans le réseau public de la santé et des services sociaux, en tant que pratique de changement social.

Jacques a été président durant 3 mandats (2016-2010) et y a siégé de 2000 à 2010.

Nom
Linda Vallée

Région
Laurentides (CLSC Jean-Olivier-Chénier)

Années de pratique
1985 à 1999 (membre honoraire depuis 2014)

Sociologue de formation, Linda a toujours été préoccupée par les enjeux reliés aux problématiques des quartiers centraux, de la place des femmes dans le développement économique local et de l’aménagement urbain dans une perspective de développement durable.

Elle a notamment contribué aux travaux de la Fédération des CLSC quant à l’élaboration des cadres de référence de l’action communautaire en CLSC entre 1991-1994. Permettant ainsi une meilleure reconnaissance des pratiques d’OC et son positionnement sans équivoque comme intervention de première ligne.

Linda a été la première présidente du CA du RQIIAC (1992-1996) et y a siégé de 1990 à 1996.

Nom
René Lachapelle

Région
Montérégie (CLSC Gaston-Bélanger)

Années de pratique
1985 à 2009 (membre honoraire depuis 2014)

La carrière d’organisateur communautaire de René a été marquée par le soutien au développement des collectivités et par l’intention en développement social.

René a été l’un des pionniers de la « description et de l’écriture savante » sur la pratique de l’OC dans les établissements de santé et de services sociaux au Québec. Il a, notamment, dirigé la rédaction des deux premières éditions du cadre de référence de l’organisation communautaire (en CLSC Et en CSSS) en plus d’être un généreux et fidèle collaborateur du Bulletin Interaction communautaire. (bulletin du regroupement de 1988 à 2018).

René a siégé au CA en tant que président de 2002 à 2006.

Les implications du RQIIAC

Le RQIIAC est un acteur de changement social qui prend position sur les enjeux publics touchant les fondements de l’organisation communautaire et contribue, par ses implications, à la réflexion collective au Québec sur le type de société à construire ensemble.

RETROUVEZ ICI LES ORGANISATIONS OÙ LE RQIIAC EST REPRÉSENTÉ.

 

Membre et représenté :

  • Au Collectif pour une Québec sans pauvreté
  • À la Coalition solidarité santé
  • Au Collectif des partenaires en développement des communautés

Membre :

  • Communagir
  • Centre d’étude et de coopération internationale (CECI)
WordPress Video Lightbox Plugin